Aérosolthérapie/ Aspiration trachéale

N’hésitez pas à nous contacter

L’aérosolthérapie

L’aérosolthérapie est un traitement qui permet d’administrer des substances ou des médicaments sous forme d’aérosol, par inhalation. Le médicament, prescrit par votre médecin, est envoyé sous pression dans le nébuliseur puis est pulvérisé en fines particules directement dans les voies respiratoires (via un masque) pour produire un effet thérapeutique.

Les nébuliseurs sont les dispositifs qui s’utilisent pour administrer ce type de traitement.Il s’agit d‘appareils qui possèdent la capacité de convertir un liquide en particules d’aérosol.

Les aspirations trachéales:

Une aspiration trachéale consiste en l’introduction d’une sonde d’aspiration dans la trachée par une canule de trachéotomie ou par une sonde d’intubation.

Cela peut être prescrit par votre médecin dans le cas d’hypersécrétions bronchiques, d’obstruction des voies aériennes, de toux importante avec des difficultés à expectorer.

Nous sommes à vos côtés pour coordonner votre sortie, vous fournir le matériel nécessaire, et vous former à son utilisation.

Rappel PHILIPS

Dans le cadre du rappel mondial de certains ventilateurs et appareils de PPC Philips Respironics, l’ANSM réuni le 8 juin 2022 un comité d’experts ad hoc (CST) afin de mieux analyser les risques potentiels liés à l'utilisation de ces appareils défectueux.

Les conclusions du CST sont rassurantes !

On peut noter que les données épidémiologiques actuellement disponibles n’apportent pas d’éléments fiables quant à l’éventuel impact sur la santé des particules issues de la dégradation de la mousse des appareils faisant l’objet du rappel.

Également, l’agent cancérogène prétendument identifié en juin 2021 était le diméthyldiazène (DD). Les experts considèrent que le DD a été vraisemblablement confondu avec l’acétone. Le risque lié à ce COV libéré de façon précoce évoqué par la société Philips en juin 2021 n’est donc pas avéré faute de preuve de sa présence.

Cependant, le remplacement des appareils doit être poursuivi selon le plan fixé par la décision de l’ANSM. Les recommandations faites par l’ANSM en juin 2021 restent valables d’autant plus que le risque lié au diméthyldiazène n’est vraisemblablement plus avéré.
Pour rappel les recommandations en vigueur sont les suivantes : « les patients doivent continuer à utiliser leurs appareils. L’arrêt d’utilisation présente un risque avéré à court terme, par exemple une somnolence accidentogène, un sur-risque cardiovasculaire, ou encore une aggravation de l’insuffisance respiratoire.
D’après les premières données disponibles, le risque de cancer lié à l’utilisation de ces ventilateurs et appareils de PPC concernés n’est pas avéré. »

Toutes les équipes de Respi O2 travaillent au quotidien pour vous. Nous avons déjà remplacé plus de 80% des PPC concernées par le rappel de lot !

Pour retrouver l’ensemble des informations concernant le communiqué de l’ANSM CST, vous pouvez le consulter : https://ansm.sante.fr/evenements/comite-scientifique-temporaire-appareils-de-ventilation-philips-respironics-concernes-par-le-rappel-de-juin-2021-etat-des-lieux-des-donnees-disponibles-et-preconisations